Historique

 

L'abbaye saint Pierre de Mozac (ou Mozat. Quelle que soit l'orthographe, on prononce "moza") aurait été fondée au VIIe siècle par un dénommé Calminius. Un siècle plus tard, l'abbaye reçoit les reliques de saint Austremoine et devient à cette occasion un important centre religieux de la région. Une seconde église est construite. Des premières églises subsistent quelques vestiges de la crypte et le clocher-porche. A la fin du XIe siècle, l'évêque de Clermont provoque le rattachement de la communauté à Cluny pour pallier le relâchement des mœurs.

 

 

Une troisième église est édifiée. Vers 1450, elle est très endommagée par des tremblements de terre. Le chevet, le transept et les parties hautes de la nef sont détruits. Ainsi, si Mozac ne vaut pas vraiment le détour pour son élégance architecturale, elle le mérite pour son exceptionnelle collection de chapiteaux.

 

 


Page d'accueil