Historique

 

L'église Saint Georges d'Ydes a été fondée très problablement dans le courant du XIIe siècle et appartenait à une commanderie de l'ordre templier.
Durant la période templière, justice était rendue à Ydes par les dignitaires de l'ordre. Après le démantèlement de celui-ci au début du XIVe siècle, l'établissement est confié à l'ordre des hospitaliers de Jérusalem. En 1680, une grande partie des voûtes de la nef s'effondre.

 

 

Les hospitaliers administrent l'église jusqu'à la révolution. Elle est alors vendue comme bien national.

Au début du XIXe siècle a été ajouté un clocher-peigne et à la fin de ce même siècle une sacristie.

 

 

 


Page d'accueil