Historique

L'abbaye de Saint Jean des Vignes a été fondée en 1076 par Hugues Le Blanc, un grand seigneur du Soissonnais. Elle fut occupée par une communauté de chanoines Joannistes (disciples de Saint Jean) qui avaient opté pour la règle de St Augustin. Initialement romane, l'abbaye a été reconstruite au XIIIe siècle dans le style gothique. La façade occidentale a été édifiée entre le XIVe et le XVIe.
La vente des biens nationaux lors de la Révolution française n'a laissé de l'église que la façade occidentale, deux galeries du cloître et le bâtiment comprenant le cellier et le réfectoire. Le cellier et le réfectoire échappent à la destruction grâce à leur utilisation par l'armée.
façade occidentale sous un ciel d'orage

 

La façade occidentale

façade La façade de Saint Jean des Vignes, qui s'élève dans le vide est d'autant plus impressionante. Il s'agit d'une façade harmonique classique.

 

Les trois portails sont sous des gâbles à crochets. Au dessus du portail central on trouve l'emplacement d'une rose précédé d'une claire-voie. La rose s'inscrit dans un arc de décharge brisé également à crochets.Elle est surmontée d'un pignon sans ornement. De part et d'autre de la rose, on trouve des baies géminées.
portails

 

tour nord Les tours se ressemblent mais sont légèrement dissymétriques, la tour nord étant plus haute que la tour sud. A la base des deux tours, on trouve une galerie à claire-voie composée d'arcs en mitre. Au dessus, on trouve des baies géminées bordées de contreforts qui servent de soubassements aux tourelles. La colonne centrale de la baie nord est ornée d'un Christ crucifié. Enfin s'élèvent les flèches avec leurs tourelles d'angles.

 

 

Le cloître

galerie occidentale du cloître Il ne subsiste que deux galeries du cloître gothique. Les remplages des arcades ont été brisés. Les écoinçons sont munis d'oculi polylobés.

 

Les restes de la galerie nord du cloître étaient accolés à la nef de l'abbatiale.
cloître

 

Le réfectoire

réfectoire extérieur Le seul restant conventuel subsistant réunit le réfectoire au rez de chaussée et le cellier en sous-sol.

 

Le réfectoire est une belle salle à deux vaisseaux, très lumineuse.
réfectoire intérieur

Page d'accueil