Historique

 

Dans un superbe site naturel, le monastère Sant Pere de Rodes surplombe la Méditerranée.

 

 

La première mention écrite du monastère de Rodes date du IXe siècle. Les monastères de saint Estève de Banyoles et de saint Polycarpe se le disputent. Il gagne son indépendance au Xe siècle, adoptant la règle bénédictine. Des donations et la protection de Gaufred de Empuries permettent son agrandissement. La construction de l'église actuelle commence au Xe siècle et s'achève au début du XIe. Elle est consacrée en 1022.

 

 

Le complexe monastique comprend un hôpital. Quelques agrandissements sont effectués aux XII et XIIIe siècles, avec notamment l'intervention du maître de Cabestany. C'est de cette époque également que date le cloître supérieur. Du XIII au XVe, l'enceinte est agrandie et la tour est construite. Déjà pourtant une lente décadence a commencé pour le monastère Sant Pere de Rodes. Il est définitivement en 1798 et est alors victime de pillages.
Il y a eu de multiples campagnes de restaurations, la dernière date de 1996.

 


Page d'accueil