Historique

 

En 1166, un prieuré et une partie d'une église sont donnés à l'abbaye de La Chaise-Dieu par Guillaume VII, comte d'Auvergne et son fils, pour se faire pardonner des dommages causés antérieurement. L'église a donc été construite antérieurement à ce don, probablement dans la première moitié du XIIe siècle et en une seule campagne. En 1242, un chapitre est fondé par l'évêque de Clermont. Les moines de la Chaise-Dieu quittent le site en 1333, le laissant au chapitre.

 

 

En 1478, un tremblement de terre cause quelques dégâts à l'église. Le pèlerinage à la Vierge d'Orcival connaît un grand essor au XVIIe siècle. Le chapitre disparaît à la Révolution. Le pélerinage reprend au XIXe siècle. En 1840, l'édifice est classé Monument historique. En 1894, l'église reçoit le titre de basilique.
Orcival compte parmi les cinq églises majeures d'Auvergne, aux côtés de Saint Nectaire, Clermont-Ferrand, Issoire et Saint Saturnin.

 


Page d'accueil