Historique

 

côté nord de l'église

En 806, Théodulfe, théologien, compagnon de Charlemagne et évêque d'Orléans, fait appel à l'architecte d'Aix-la-chapelle pour lui construire une maison au bord de la Loire, sur les terres du monastère de Saint Benoît sur Loire, dont il est également abbé. L'église que l'on peut voir actuellement est l'oratoire de cette demeure. Après un incendie en 854, il est partiellement restauré. Il n'est complètement réparé qu'au XVe siècle. En 1168, il perd sa qualité d'oratoire pour devenir un pieuré de l'abbaye de Saint Benoît sur loire. Au XIIIe siècle, le prieuré se mue en une simple églisa paroissiale

 

 

Initialement l'église avait la forme d'une croix grecque. Mais la branche occidentale a été remplacée par une nef au XVe siècle. Des mosaïques qui ornaient tout l'édifice, il ne reste que celles du cul-de-four du choeur. Cette mosaïque, longtemps protégée par une couche de plâtre a été mise au jour en 1820 et restaurée en 1841. Deux ans auparavant, Germiny avait été classé monument historique. L' église est restaurée dans son ensemble dans la seconde moitié du XIXle siècle par l'architecte Juste Lish.

 

 


Page d'accueil