Santa-Maria-Figaniella

 

L'église Santa Maria Assunta de Santa-Maria-Figaniella date du milieu du XIIe siècle.

 

 

La façade est percée d'un portail unique. Son linteau est surmonté d'une ouverture dotée d'une archivolte en plein cintre. Une frise de modillons est séparée du pignon par des redents.

 

 

Le clocher à base carrée comporte trois niveaux ajourés. Son sommet (non roman) est caractéristique de la région.

 

 

On retrouve sur le chevet semi-circulaire et le pignon qui le surmonte le même décor de modillons et de redents que sur la façade.
Il a gardé sa toiture primitive de "teghje" (lauze corse).

 

modillon du chevet

 

La nef est tout aussi sobre et dépouillée.

 

 

Les modillons présentent alternativement des visages humains, des serpents enroulés sur eux-mêmes, des motifs géométriques et des animaux.

 

 

Au sud, la fenêtre s'apparente à une meurtrière. Elle est ornée d'une cordelière.

 

 

A l'intérieur, l'harmonie romane n'a pas été préservée : le choeur, muré, n'est pas visible.

 


Page d'accueil