Historique

 

             La collégiale Saint Michel de Castelnaudary est un édifice du XIIIe siècle, construit entre 1240 et 1270. Les contreforts et la tour du clocher datent encore de cette époque.
             Comme il est coutumier que l'église de la ville la plus proche d'un évêchésoit une collégiale, Saint Michel est élevée à ce rang quand Saint Papoul devient un évêché, en 1317.

             En 1355, l'église est incendiée par le Prince Noir. Elle reste ensuite à découvert une cinquantaine d'années. Une restauration gothique est ensuite réalisée. On dresse alors une voûte de pierre.
             Au XVIe siècle, on ajoute les chapelles latérales. Enfin, le choeur est réaménagé au XVIIIe siècle.
             Au XIXe siècle, la voûte de pierre, trop lourde, est supprimée. On la remplace par une charpente, plus légère, qui est encore modifiée un siècle plus tard. On met au même niveau les chapelles latérales, qui, jusque là, différaient les unes des autres.
             Plusieurs restaurations ont été faites au XXe siècle.






Page d'accueil